Assemblée Générale de rentrée

Une Assemblée déterminée à lutter !

Comme Chaque année, l’Union Départementale organise une assemblée Général de ses syndicats CGT début septembre. Elle est l’occasion d’aborder le climat social, le travail militant de déploiement de la CGT. Les stratégies adoptés. Cette Année l’AG se situe à quelques jours seulement de la journée d’action contre la loi Travail XXL. L’occasion pour les participants de donner l’état d’esprits des salariés, des militants, de travailler les convergences revendicatives et d’aborder les perspectives au-delàs de la journée d’action du 12 septembre. Plus de 100 participants ont débattus et apporter des éléments sur les différents secteurs d’activité.

Après un Hommage à notre Camarade Walter Bassens disparu mardi matin : .

Notre Camarade est décédé mardi matin, Walter Bassens était un ancien résistant Communiste qui a été déporté à Auswitch  par les nazis. Il a continué son combat à la libération. Militant CGT à la Sécu, il était engagé aussi comme citoyen résistant d’hier et d’aujourd’hui. Il est le personnage central du film de Gilles Perret « Walter retour en résistance ». L’IHS CGT de Haute-Savoie travaillera à sa bio dans les prochains cahiers de l’institut

 

Les syndicats, à travers les délégués présents, ont donné le ton pour les semaines de mobilisations à venir.

Les cheminots ont des plans de distributions de tract avec une grande semaine de déploiement du 19 au 21 septembre.
Les salarié-e-s de La Poste subissent de violentes restructurations qui n’ont pas cessé pendant l’été afin de mettre en place les ordonnances Macrons avant l’heure.

 

Chez Frank et Pignard la direction, à cause d’une gestion boursière net des dividendes versés aux actionnaires, est en redressement judiciaire alors que le carnet de commande est plein. C’est 3000 salariés concernés sur la vallée de l’Arve qui peuvent subir les mauvais choix de gestion.
À NTN SNR depuis mai la CGT a multiplié le contact avec les salariés 3 AG avec les représentants du personnel pour préparer les multiples Informations syndicales en direction des salariés se sont tenus. Plusieurs milliers de tract ont été distribués sur les conséquences, pour les salariés de NTN SNR, de la loi Travail XXL. Les Elus CGT ne se rendent plus au Instances de représentations du personnel avec la direction pour passer plus de temps en direction des salariés.
Les retraités ont distribué des milliers de tracts. Ils ont multiplié les rencontres avec d’autres retraités, ce qui s’est soldé par de nouvelles adhésions. Les discussions avec les retraités se sont concentrées sur la hausse de la CSG et les alternatives : La mobilisation massive pour augmenter les pensions et garantir notre protection sociale.
Dans l’éducation Nationale les enseignants sont inquiets du système qui renforce les inégalités d’accès au service public de l’éducation. Une bataille syndicale est en cour contre les discriminations du personnel et contre la mise en place d’un système de biométrie qui contrôlera les élèves. Ce système est mis en place par la force, sans concertation à la mode du gouvernement Macron.

Hôpitaux : 257 millions d’euros de travaux vont se réaliser sur le dos du personnel. En effet, les travaux vont de pair avec une réductions drastiques des budgets qui implique restructuration austéritaire dans les services mise en place des 12 heures suppression de personnel, mauvaise qualité des soins, sentiments de ne pas pouvoir faire correctement son travail entrainant de la souffrance dans les services.

Dans tous les secteurs d’activités les salariés rencontrent de multiples problèmes et ont plusieurs revendications qui ne sont pas entendus. La loi Travail XXL est une loi qui va accroitre les inégalités et favoriser encore le patronat. Les syndicats vont construire l’offensive dans les entreprises et en convergence vont travailler à l’expression collectives des revendications.

Les services publics sont des remparts à l’inégalité
Défendre le service public c’est se battre contre les logiques macroniennes. Dans les services publics la riposte contre le gouvernement est aussi d’actualité.
L’union départementale va organiser des journées d’études tous les vendredis à partir du 22 septembre ouverte à tous les syndiqués.
Elle va organiser, à l’appui des syndicats, des caravanes d’éducations populaires pour aller aux contacts des salariés, leur passer la parole.
Pour construire partout des grèves, L’UD met e place un dispositif d’appui pour aider les syndicats à concevoir des tracts d’entreprises en adéquations avec ce que vivent les salariés dans chaque entreprise.
L’UD c’est la solidarité avec l’ensemble des syndicats CGT pour aider à construire la mobilisation partout.
Déterminé les participants à l’AG, vont encore se mobiliser pendant le Week-end pour préparer les actions syndicales à venir.
Les syndicalistes se donnent rendez-vous en manifestations le 12 septembre prochain après un buffet fraternel.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *